Il peut être encore difficile en 2022 de révéler son homosexualité ou son orientation sexuelle à son entourage car cela concerne une minorité de personnes.  Même si la culture et les mentalités ont beaucoup évolué, ce n’est pas encore complètement accepté et bien vu par l’ensemble de la société. Il y a cette question de la honte : si je me dévoile, qu’est-ce qu’on va penser de moi ? Est-ce que je vais être rejeté(e) ? Est-ce qu’on va se moquer de moi ? (…) Chez beaucoup de personnes, il y a la peur de décevoir, et d’être exclu par ces amis, collègues ou par sa propre famille.

D’une certaine façon, nous sommes encore dans une culture très machiste, qui rend encore complexe la libération de la parole, notamment pour un garçon auprès de son père. De façon générale, il est plus facile pour une fille pour plusieurs raisons. D’abord parce que dans une culture viriliste, on a l’impression que les homosexuels garçons sont des sous-hommes. Et souvent revient la question de l’enfantement, être homosexuel au regard de la société c’est ne pas avoir d’enfant, alors que cela est tout à fait possible, les mentalités ont beaucoup évolué heureusement, même s’il reste encore beaucoup à faire …